LogoMaritima

°C

Marseille

-

Éducation,

Santé

Amiante dans les écoles de Marseille. Ces acteurs locaux expliquent leur inquiétude

2min

image

Par Bérénice Vasak13/05/2024 à 17:30

Dans le cadre de leur campagne contre l’amiante dans les écoles, plusieurs acteurs locaux ont organisé ce lundi une formation à la Cité des Associations de Marseille. Objectif : sensibiliser les participants aux dangers de l’amiante. Il s’agit aussi de les informer sur les outils à disposition pour signaler les risques et se protéger.

Pour les syndicats présents (FSU, CGT, FCPE…), le constat est alarmant. Le risque lié à la présence de l’amiante dans les écoles reste aujourd'hui particulièrement d'actualité. D’ailleurs à Marseille, les enseignants de l’école élémentaire de Saint-Jérôme-les-Lilas (13013) ont récemment (le 7 mai dernier) fait usage de leur droit de retrait. Ils s’inquiètent en effet d’une possible exposition à l’amiante suite à la réalisation de travaux dans l’établissement. Ceux de l'école Saint-Marcel avaient, eux aussi, exercé leur droit de retrait en mars pour des problèmes d'amiante.

Face à ces problématiques qui touchent Marseille et, plus largement, tout le pays, les syndicats estiment que la réponse publique est loin d’être suffisante. 

80% des établissements scolaires de France construits avant 1997 

En effet, l’amiante, matériau isolant un temps très utilisé, est interdit en France depuis 1997. En cause : ses effets néfastes sur la santé. Pourtant, dans le pays, il y a 80% des établissements scolaires qui ont été construits avant 1997. Ils sont donc potentiellement amiantés. Ce sont les éléments communiqués par les syndicats. 

Dans ce contexte, les acteurs locaux alertent : l’exposition à l’amiante dans les écoles peut provoquer, encore aujourd’hui, des maladies professionnelles. Par exemple, un cancer du larynx ou de l’ovaire. 

L’assurance maladie Ameli précise d’ailleurs que l’apparition de l’affection survient en moyenne 35 ans après le début de l’exposition. Les travailleurs en activité mais aussi les retraités sont donc concernés. 

 

En vidéo : Nathalie Laclau, la présidente d’Avalé 13, une association d’enseignants qui défend les victimes de l’amiante dans l’éducation. 

 

Vous retrouvez plus de détails sur cette problématique demain matin dans la matinale du Grand Réveil sur Maritima radio de 6h à 9h avec le témoignage d'Andréa, une enseignante à Marseille qui a exercé au collège Versailles à la Belle de mai (13 003). Elle a reçu une reconnaissance d’exposition à l’amiante sur son lieu de travail. Elle reviendra sur cet événement angoissant. 

Pierre-Marie Ganozzi, l’adjoint au maire chargé du bâti des écoles, sera lui notre invité demain à 8h15 et il proposera une réponse aux inquiétudes.

A lire aussi


Marseille. Retour en images sur la mobilisation du personnel des écoles sur le Vieux Port

Marseille

-

Éducation

Marseille. Retour en images sur la mobilisation du personnel des écoles sur le Vieux Port

Les parents martégaux en colère devant l'attente pour les inscriptions au centre aéré : la Ville tente de trouver des solutions

Martigues

-

Éducation

Les parents martégaux en colère devant l'attente pour les inscriptions au centre aéré : la Ville tente de trouver des solutions

Un Rallye Citoyen à destination des enfants à Aix en Provence

Aix-en-Provence

-

Éducation

Un Rallye Citoyen à destination des enfants à Aix en Provence

Service civique à Istres : huit mois dans "un accélérateur de maturité"

Istres

-

Éducation

Service civique à Istres : huit mois dans "un accélérateur de maturité"

93.6 & 87.9 FM

Abonnez-vous à la newsletter
pour suivre notre activité et obtenir des offres