LogoMaritima

°C

Martigues

-

Éducation,

Politique

Martigues : mobilisation d'instituteurs pour dénoncer l'opération des "livrets pédagogiques" sur les JO

3min

Par Delio Grach16/05/2024 à 18:00

Le gouvernement a initié une distribution de kits pédagogiques sur les Jeux Olympiques dans les écoles primaires françaises. Accompagnés d’une pièce de 2 euros, ces livrets ont coûté 16 millions d’euros à l’État. De quoi indigner certains membres de la FSU qui se sont rassemblés ce midi devant l’inspection académique à Martigues.

"Ces 16 millions d'euros auraient dû être utilisés à meilleur escient. Nous en avons vraiment besoin." Valérie Zika-Dussol, responsable de la centrale syndicale enseignante FSU de Martigues, fustige ce qu'elle nomme "une opération de communication" de la part du ministère. Plusieurs chantiers au sein de l'éducation nationale sont mis en exergue par le syndicat : le besoin d'enseignants, en poste comme des remplaçants, mais aussi l'ouverture de classes supplémentaires, notamment à Martigues. Dans l'école maternelle Canto-Perdrix, certaines classes accueillent plus de 30 élèves. Même constat pour l'école Robert Daugey. Pour l'institutrice, "c'est difficile de travailler dans ces conditions, d'être présent pour chacun des élèves". 

Autre point : les classes ULIS. Ces classes spécialisées pour des enfants en situation de handicap représentent aussi un enjeu de taille puisqu'elles se font de plus en plus rares. La militante souligne que le nombre de ces classes au collège n'est pas le même qu'en école élémentaire. "Si on fait le calcul, certains ULIS vont se retrouver sur le carreau et ne pourront pas intégrer une classe ULIS au collège."

 

 

"L'école est à un point de bascule. On nous parle de choc des savoirs, ce qu'on veut c'est un choc de moyens."

Jeudi prochain, un autre rassemblement est prévu, confient quelques collègues de Valérie Zika-Dussol. À l'occasion de la venue de militants du SNUIPP du Nord, Martégaux et Nordistes se retrouveront à l'école Henri Tranchier. Ensemble, ils traiteront du sujet de l'inclusion à l'école et discuteront des moyens qui sont employés pour la mettre en œuvre.

A lire aussi


A Istres, quand les matheux philosophent...

Istres

-

Éducation

A Istres, quand les matheux philosophent...

Révisions du Bac : stress, trac ou confiance en soi ?

Istres

-

Éducation

Révisions du Bac : stress, trac ou confiance en soi ?

Bac de français : alors plutôt poésie, Claire de Duras ou Wajdi Mouawad ?

Martigues

-

Éducation

Bac de français : alors plutôt poésie, Claire de Duras ou Wajdi Mouawad ?

Baccalauréat 2024 : les chiffres clés dans les Bouches-du-Rhône

Bouches-du-Rhône

-

Éducation

Baccalauréat 2024 : les chiffres clés dans les Bouches-du-Rhône

93.6 & 87.9 FM

Abonnez-vous à la newsletter
pour suivre notre activité et obtenir des offres