LogoMaritima

°C

Marseille

-

Environnement,

Sports,

Société

A Marseille, l'association "Clean my Calanques" refuse de porter la flamme olympique pour raisons écologiques

3min

image

Par Jean-Michel Darras29/04/2024 à 16:50

L'association marseillaise de défense de l'environnement a indiqué lundi avoir refusé de porter la flamme olympique en raison de la présence de Coca-Cola comme parrain officiel, les canettes faisant partie des déchets qu'elle "ramasse le plus" en nettoyant le littoral.

La flamme olympique doit arriver à Marseille le 8 mai et y débuter son parcours à travers la France jusqu'à Paris pour l'ouverture des JO-2024 cet été (26 juillet au 11 août). "On ne va pas porter une flamme qui est payée par ceux qui nous font nous baisser" pour ramasser les déchets, a déclaré à l'AFP Eric Akopian, fondateur de l'association "Clean my Calanques" (Nettoie mes calanques).

Fondée en 2017, l'association organise des opérations de nettoyage du littoral méditerranéen à Marseille et dans le parc national des Calanques, ainsi que des opérations de sensibilisation à la protection de l'environnement. Dans une vidéo postée sur les réseaux sociaux, "Clean my Calanques" avait justifié son choix affirmant: "On n'est pas parfait", et ce n'est "rien contre les sports, ni contre les athlètes" mais "tout ce qu'il y avait autour des JO, les sponsors, etc. En fait, on ne se sentait pas trop en accord avec ça".

Coca-Cola, une des entreprises "les plus polluantes au monde"

C'est particulièrement le fait que l'entreprise américaine Coca-Cola soit le parrain officiel du relais de la flamme qui a motivé la décision de cette association environnementale, rassemblant 320 adhérents. C'est l'une des entreprises "les plus polluantes au monde", l'une de celles "qui produit le plus de plastique", a affirmé M. Akopian, expliquant que l'organisation des JO, de manière générale, était problématique sur le plan social et sur le plan environnemental, selon lui, citant par exemple la production de "goodies". Les emballages plastiques, autocollants et autres porte-clés sont des "choses qui paraissent mignonnes dit comme ça, mais sauf que nous, on sait qu'on va les retrouver sur tout le littoral", a-t-il regretté.

L'association "Clean my Calanques" a été lauréate d'"Impact 2024", un appel à projet impulsé par le Fonds de dotation Paris-2024 et avait dans ce cadre sensibilisé des jeunes à l'écologie. "C'était une chose de faire un projet en collaboration avec eux pour sensibiliser des jeunes, c'en est une autre de porter la flamme et de s'afficher comme ambassadeur d'un événement qui peut s'améliorer, doit s'améliorer", a détaillé Céline Albinet, directrice de "Clean my Calanques".

 

© Agence France-Presse

photo illustration

A lire aussi


 « Istres propre et durable », grosse mobilisation attendue pour la 13e édition

Istres

-

Environnement

« Istres propre et durable », grosse mobilisation attendue pour la 13e édition

Saint-Mitre-Les-Remparts. "Ma ville de demain" : une soirée festive, ludique, engagée et citoyenne

Saint-Mitre-les-Remparts

-

Environnement

Saint-Mitre-Les-Remparts. "Ma ville de demain" : une soirée festive, ludique, engagée et citoyenne

Marseille : nouvelle action contre les croisières

Marseille

-

Environnement

Marseille : nouvelle action contre les croisières

48h de l'agriculture urbaine à Marseille. Découverte de la ferme Capri

Marseille

-

Environnement

48h de l'agriculture urbaine à Marseille. Découverte de la ferme Capri

93.6 & 87.9 FM

Abonnez-vous à la newsletter
pour suivre notre activité et obtenir des offres