LogoMaritima

°C

Marseille

-

Faits divers

Vidéosurveillance à Marseille : la ville suspend 8 agents

3min

Par Maritima 04/06/2024 à 17:40

Huit policiers municipaux de la ville de Marseille ont été suspendus de leur fonction après la diffusion d'enregistrements dévoilant des actes de violences et des remarques sexistes.

Dans un communiqué envoyé ce soir, la Ville de Marseille rappelle avoir appris le 2 mai dernier par voie de presse l’existence d’une vidéo, qui "daterait de mai 2023, portant sur des faits graves concernant des agents de la Police municipale et le Centre de Supervision Urbain (CSU) et avoir saisi le Procureur de la République".

La Ville ajoute avoir eu accès le 1er juin à d'autres contenus issus de supports audio qui dateraient cette fois de mars 2023. "Ces images et extraits audio, sont choquants et inacceptables. Ils nécessitent que la lumière soit faite dans les meilleurs délais pour identifier les responsabilités, et que des sanctions appropriées soient prononcées, dans la continuité de la politique de “tolérance zéro” menée par la municipalité, engagée pour un service public exemplaire", indique la ville de Marseille.

Elle ajoute que "l’enquête administrative déclenchée par la Ville aux fins d’établir les faits et caractériser les fautes énoncées a permis d’identifier sept agents qui ont été immédiatement suspendus, dans l’attente de la tenue d’un Conseil disciplinaire". La Ville de Marseille a déposé plainte contre ces sept agents "afin que la Justice puisse donner à ces faits les suites qu’elle jugera appropriées". Elle a aussi saisi le Procureur de la République à l’encontre de "l’agent à l’origine de la diffusion de vidéo et d’enregistrements réalisés en dehors de tout cadre légal, sur la base de l’article 40 du Code de procédure pénale, qui impose l’obligation, « pour toute autorité constituée, tout officier public ou fonctionnaire, dans l’exercice de leurs fonctions », de signaler des crimes ou délits dont il a connaissance". Une plainte à son encontre a également été déposée pour diffusion d’images confidentielles. Cet agent a été suspendu à titre conservatoire, le temps de l’enquête.

La Ville précise que si les" images détenues par l’agent lui avaient été immédiatement communiquées, elles auraient déclenché une enquête administrative et permis à la Justice d’engager, le cas échéant, l’action publique". Dans son communiqué, la Ville de Marseille se dit également particulièrement "attachée à ce que tout acte contraire à la déontologie soit sanctionné, à hauteur de sa gravité et du préjudice pour les Marseillaises, les Marseillais, et l’ensemble des agents de la Police municipale".

 

A lire aussi


D'importantes saisies de produits stupéfiants en série à Marseille

Marseille

-

Faits divers

D'importantes saisies de produits stupéfiants en série à Marseille

Martigues : départ de feu sur le parking de La Halle

Martigues

-

Faits divers

Martigues : départ de feu sur le parking de La Halle

Narcotrafic : les premières propositions pour lutter contre le trafic de drogue dans le département

Marseille

-

Faits divers

Narcotrafic : les premières propositions pour lutter contre le trafic de drogue dans le département

Un mort et trois blessés dans un ultra-trail en Haute-Savoie

France

-

Faits divers

Un mort et trois blessés dans un ultra-trail en Haute-Savoie

93.6 & 87.9 FM

Abonnez-vous à la newsletter
pour suivre notre activité et obtenir des offres