LogoMaritima

°C

Marseille

-

Faits divers

Un an après, les sinistrés de la rue de Tivoli sans avancées

4min

image

Par Adrien Etiemble28/03/2024 à 14:31

Presque un an après les effondrements de plusieurs immeubles rue de Tivoli à Marseille, les sinistrés n’ont toujours pas trouvé d’accord avec les assureurs et demandent l’aide de l'État et de la ville.

Cela fait bientôt un an que l’explosion puis les effondrements de la rue de Tivoli ont eu lieu, le 9 avril 2023. Un drame qui a coûté la vie à 8 personnes et délogé 200 foyers dont plus de 50 attendent toujours de retrouver un logement. Et la situation des sinistrés n’a toujours pas évolué, c’est ce qu'ils évoquent dans deux communiqués mis en ligne sur X ce jeudi. Ces derniers interpellent plusieurs ministres et le maire de Marseille Benoît Payan.

La première préoccupation des membres du collectif est le fait qu’aucun accord avec les assureurs n'a été trouvé et plus particulièrement un accord-cadre qui couvrirait l’ensemble des préjudices. Une demande forte de leur part qui se heurte “à des fins de non-recevoir de la part des assureurs” dénonce le collectif dans une lettre ouverte.

Découragement et abandon

Un premier courrier du collectif a été adressé au Premier ministre, du ministre de l'Économie, à la Secrétaire d’Etat à la ville et à la Déléguée interministérielle de l’aide aux victimes. Les signataires dénoncent “un sentiment de découragement et d’abandon” avec des victimes renvoyées à leurs contrats d’assurance “ordinaires”. Le collectif demande également une “action complémentaire de l'État qui pourrait faire émerger une solution protectrice des victimes”. Une action qui s’ajoute à la mise en place d’un comité local d’aide aux victimes de la rue de Tivoli, mandaté par l’ancienne Première Ministre. 

 

Dans une deuxième lettre, c’est le maire de Marseille Benoît Payan qui est interpellé. “Si aucune action concrète au niveau national n'aboutit, nous sommes convaincus qu’une participation financière des collectivités locales à un tel dispositif permettrait un règlement de la situation en revoyant les assureurs à leur responsabilité”, écrit le collectif Tivoli. 

Quasiment un an après ce terrible incident, et au vu de l’avancée des démarches administratives pour les sinistrés, ce week-end de Pâques aura un goût amer pour les membres du collectif Tivoli. Le collectif annonce qu’un hommage aux victimes aura lieu le 9 avril à 10h en présence de personnalités mais sans prise de parole. 

 

A lire aussi


Un mort et trois blessés dans un ultra-trail en Haute-Savoie

France

-

Faits divers

Un mort et trois blessés dans un ultra-trail en Haute-Savoie

Forcené abattu à Colbert : l’immeuble a fait l’objet de plusieurs interventions policières ces derniers mois

Marseille

-

Faits divers

Forcené abattu à Colbert : l’immeuble a fait l’objet de plusieurs interventions policières ces derniers mois

Marseille : l'homme retranché abattu par le RAID

Marseille

-

Faits divers

Marseille : l'homme retranché abattu par le RAID

Un jeune de 19 ans décède dans un accident entre Saint-Mitre et Port-de-Bouc

Saint-Mitre-les-Remparts

-

Faits divers

Un jeune de 19 ans décède dans un accident entre Saint-Mitre et Port-de-Bouc

93.6 & 87.9 FM

Abonnez-vous à la newsletter
pour suivre notre activité et obtenir des offres