LogoMaritima

°C

Région sud

-

Faits divers

Un réseau de trafic d'anabolisants pour culturistes démantelé

3min

Par Maritima 19/04/2024 à 22:06

Un réseau de trafic international de produits anabolisants à destination de culturistes a été démantelé et son chef présumé interpellé en Espagne, a indiqué vendredi le parquet de Draguignan (Var).

L'enquête avait démarré il y a un peu plus d'un an sur ce réseau, qui "utilisait principalement la voie postale pour livrer les clients et recevoir les paiements des produits illicites achetés", a précisé le parquet dans un communiqué.

Le réseau, qui opérait depuis 2020 et "a été actif sur tout le territoire national et dans plusieurs pays européens", était "dirigé depuis l'Espagne par un ancien culturiste français, en fuite dans ce pays depuis six ans et déjà condamné pour des faits similaires".

Il proposait, souvent via des relais ou complices dans des salles de sport, des produits "fabriqués principalement dans les pays de l'Est sans aucune garantie sur leur qualité", avec donc de possibles risques sanitaires.

 

Valeur estimée à 250.000 euros

 

"Une opération coordonnée, déclenchée le 16 avril 2024 en France et en Espagne, a permis l'interpellation (du chef présumé du réseau) ainsi que de celle de trois de ses principaux complices sur la région de Perpignan", poursuit le parquet.

Le principal suspect, en attente d'extradition sous le coup d'un mandat d’arrêt européen, résidait à proximité d'Alicante "dans une luxueuse maison de plus de 300 m2 sur les hauteurs de la ville, et s'entourait de nombreuses mesures de protection".

"Les investigations ont permis la découverte d’un stock de produits dopants destinés à la revente d'une valeur estimée à 250.000 euros et des éléments de comptabilité en rapport avec le trafic et 10.000 euros en espèces", ainsi que la saisie d'un véhicule de luxe.

Les trois complices interpellés dans la région de Perpignan doivent être présentés à un juge d'instruction, notamment pour importation, détention et cession de médicaments classés, blanchiment et mise en danger délibéré d'autrui, poursuit le parquet.

Une première opération menée en novembre avait permis l'interpellation de six personnes dans le Var et les Alpes-Maritimes et la découverte d'anabolisants "pour une valeur marchande de 112.000 euros à la revente" et de 15.000 euros en espèces.

 

© Agence France-Presse

A lire aussi


7 familles évacuées à Marseille après la découverte de fissures sur un bâtiment

Marseille

-

Faits divers

7 familles évacuées à Marseille après la découverte de fissures sur un bâtiment

Refus d'obtempérer à Marseille: un blessé par balle, enquêtes ouvertes

Marseille

-

Faits divers

Refus d'obtempérer à Marseille: un blessé par balle, enquêtes ouvertes

Une cinquantenaire décédée après une chute de 50 m dans la calanque de Sugiton

Marseille

-

Faits divers

Une cinquantenaire décédée après une chute de 50 m dans la calanque de Sugiton

Maine-et-Loire: une enseignante agressée à l'arme blanche, un élève de 18 ans interpellé

France

-

Faits divers

Maine-et-Loire: une enseignante agressée à l'arme blanche, un élève de 18 ans interpellé

93.6 & 87.9 FM

Abonnez-vous à la newsletter
pour suivre notre activité et obtenir des offres