LogoMaritima

°C

Aix-en-Provence

-

Justice

Le procès sur une fraude massive au code de la route renvoyé au 7 juin à Aix

3min

Par Maritima 12/04/2024 à 15:10

Quelques centaines d'euros pour avoir son code de la route sans le passer : le procès de quatre personnes soupçonnées d'avoir organisé un réseau responsable d'une fraude "d'ampleur nationale" a été renvoyé vendredi à la date du 7 juin devant le tribunal correctionnel d'Aix-en-Provence.

Les deux personnes placées en détention provisoire resteront détenues dans l'attente du jugement, conformément aux réquisitions du parquet, qui a notamment invoqué un "risque de concertation" entre les prévenus et un "risque de renouvellement de l'infraction". Les avocats auront donc plusieurs semaines supplémentaires pour préparer ce procès pour escroquerie en bande organisée, blanchiment et corruption.

Les soupçons autour d'une "fraude d'ampleur nationale" impliquant les gérants d'un centre d'examen et d'une auto-école dans les Bouches-du-Rhône avaient été rapportés au parquet d'Aix-en-Provence en juin et, le 18 mars, 19 personnes avaient été arrêtées lors d'un large coup de filet.

Les gendarmes avaient découvert durant leurs investigations un système qui aurait rapporté des centaines de milliers d'euros.

Ce système frauduleux a "potentiellement bénéficié à plus de 1.000 candidats ayant payé entre 150 et 1.000 euros pour obtenir l'examen du code de la route sans avoir à se présenter aux épreuves", avait expliqué le parquet en mars.

 

 

© Agence France-Presse

A lire aussi


Marseille: le sénateur Reconquête! Stéphane Ravier condamné à 6 mois de prison avec sursis et un an d'inéligibilité

Marseille

-

Justice

Marseille: le sénateur Reconquête! Stéphane Ravier condamné à 6 mois de prison avec sursis et un an d'inéligibilité

Prison avec sursis requise contre 11 cyberharceleurs de l'ex-président de l'OM Jacques-Henri Eyraud

Marseille

-

Justice

Prison avec sursis requise contre 11 cyberharceleurs de l'ex-président de l'OM Jacques-Henri Eyraud

Onze personnes jugées pour cyberharcèlement contre l'ancien président de l'OM

France

-

Justice

Onze personnes jugées pour cyberharcèlement contre l'ancien président de l'OM

Pierre Palmade renvoyé en procès pour blessures involontaires

France

-

Justice

Pierre Palmade renvoyé en procès pour blessures involontaires

93.6 & 87.9 FM

Abonnez-vous à la newsletter
pour suivre notre activité et obtenir des offres