LogoMaritima

°C

Région sud

-

Justice

Corse: extorsion et blanchiment dans le secteur touristique, dix mises en examen

4min

Par Maritima 30/04/2024 à 14:07

Dix personnes ont été mises en examen, dont plusieurs ont été placées en détention provisoire, dans une enquête pour extorsion et blanchiment autour d'installations touristiques en Haute-Corse, a indiqué mardi le parquet de Marseille.

L'enquête concerne la "prise de contrôle d'un village de vacances au préjudice de la société gestionnaire et (les) conditions d'exploitation d'une société de promenade en mer, en Haute-Corse", selon un communiqué du parquet. Au total 19 personnes avaient été placées en garde à vue dans cette enquête menée par un juge d'instruction de la juridiction interrégionale spécialisée (JIRS) dans la criminalité organisée de Marseille, pour "extorsions en bande organisée, travail dissimulé en bande organisée, blanchiment en bande organisée de ces crimes et délits et association de malfaiteurs".

Les enquêteurs ont effectué plusieurs saisies sur des comptes bancaires pour un montant global de près de 520.000 euros et un véhicule a été saisi. L'enquête concerne la mouvance du "clan Federici", qui figure parmi les 25 bandes criminelles de l'île de Beauté répertoriées dans une note confidentielle de 2022 de la police nationale, consultée par l'AFP.

Dix personnes ont finalement été déférées devant le magistrat instructeur et mises en examen pour "extorsions en bande organisée, association de malfaiteurs, travail dissimulé en bande organisée, blanchiment de ces délits, abus de biens sociaux, recel d'abus de biens sociaux et faux en écriture privée", a précisé le parquet.

 

Racket d'établissements de nuit, bars et restaurants des régions marseillaise, aixoise et de l'Etang de Berre

 

Le parquet a requis la détention provisoire pour quatre des suspects , dont Pierre-Jules Federici, 35 ans, déjà en détention provisoire depuis fin mars dans une affaire distincte de jeux clandestins. Un juge des libertés et de la détention devait se prononcer mardi sur la nouvelle demande de placement en détention le concernant. Trois autres suspects ont déjà été écroués. Les six autres personnes mises en examen ont été placées sous contrôle judiciaire, avec pour certaines interdiction de se rendre en Corse, selon le parquet.

Egalement baptisé "les bergers braqueurs de Venzolasca", le clan Federici est soupçonné, selon cette note policière de 2022, d'avoir été "impliqué dans de nombreuses attaques de banques" en France, "dans le racket d'établissements de nuit, bars et restaurants (...) des régions marseillaise, aixoise et de l'Etang de Berre", ainsi que "dans les très lucratifs cercles de jeux parisiens".

Toujours selon cette note, Pierre-Jules Federici est soupçonné de gérer les affaires de son père, Ange-Toussaint Federici, condamné à 30 ans de réclusion criminelle en 2012 pour l'assassinat d'un caïd marseillais et deux de ses lieutenants en avril 2006 à Marseille: dans le clan, "le rôle joué par Pierre-Jules Federici (...) est devenu prépondérant, même s'il semble prendre les consignes de son père".

Pierre-Jules Federici avait été condamné en avril 2018 à Marseille pour abus de biens sociaux à 18 mois de prison avec sursis, reconnu coupable d'avoir occupé un emploi fictif au sein d'une société bastiaise de fret aérien rachetée par sa famille en 2005.

 

 

avec © Agence France-Presse

Tags :

A lire aussi


Onze personnes jugées pour cyberharcèlement contre l'ancien président de l'OM

France

-

Justice

Onze personnes jugées pour cyberharcèlement contre l'ancien président de l'OM

Pierre Palmade renvoyé en procès pour blessures involontaires

France

-

Justice

Pierre Palmade renvoyé en procès pour blessures involontaires

Procès de Bastia-Poretta: le procureur général d'Aix dénonce une "paralysie" orchestrée par les accusés

Aix-en-Provence

-

Justice

Procès de Bastia-Poretta: le procureur général d'Aix dénonce une "paralysie" orchestrée par les accusés

Fraude au code de la route : 11 condamnations dans les Bouches-du-Rhône

Bouches-du-Rhône

-

Justice

Fraude au code de la route : 11 condamnations dans les Bouches-du-Rhône

93.6 & 87.9 FM

Abonnez-vous à la newsletter
pour suivre notre activité et obtenir des offres