LogoMaritima

°C

Marseille

-

Politique,

Société

A Marseille, la communauté LGBT manifeste pour ses droits, craignant la montée du RN

4min

Par Maritima 05/07/2024 à 16:46

Plusieurs associations de défense des droits LGBT, qui manifesteront contre l'extrême droite vendredi soir à Marseille, à la veille de la marche des fiertés, ont exprimé leur "inquiétude" en cas de victoire du Rassemblement national au second tour des élections législatives dimanche.

L'arrivée du parti de Jordan Bardella au pouvoir "serait très grave pour nos droits", s'inquiète le président de Fierté Marseille Organisation, Stéphane Bernard, co-organisateur de la marche des fiertés marseillaise, qui dénonce un programme "anti-mariage pour tous, anti-PMA (procréation médicalement assistée), anti-GPA (gestation pour autrui) anti-adoption" et "transphobe". Lua, femme transgenre de 37 ans qui vit à Marseille depuis une dizaine d'années, est membre du collectif Trans VNR 13 qui participe une autre manifestation vendredi soir.

Ce groupement d'associations s'est formé après le vote en mai d'une loi au Sénat, portée par les Républicains (LR), visant à encadrer les transitions de genre avant 18 ans, farouchement condamnée par la gauche et des associations, et finalement désapprouvée par le camp présidentiel. 

La montée de l'extrême droite la rend "très inquiète", notamment par rapport aux agressions verbales et physiques plus nombreuses ces derniers temps. Depuis "trois-quatre mois, ça s'est intensifié, je sens des regards beaucoup plus pesants, beaucoup plus de rires et je pense que depuis la fin des élections européennes (où le RN est arrivé largement en tête, ndlr), il y a clairement des comportements dans la rue qui ont changé pour moi", témoigne-t-elle.

Mardi matin, des tags de croix celtique, symbole de groupuscules d'extrême droite, notamment du GUD (Groupe union défense) tout récemment dissous par le gouvernement, ont été retrouvés sur les locaux du centre LGBT d'Avignon, de la CGT locale et d'un centre alternatif de la ville. Une victoire du RN dimanche instille "la peur de me faire tuer, de me faire tabasser beaucoup plus fréquemment (...) dans l'indifférence la plus totale", explique à l'AFP Lua.

La manifestation plus radicale de vendredi et la marche des fiertés samedi auront notamment pour objectif de "mobiliser" la communauté LGBT pour voter en faveur "des partis qui peuvent défendre la question des droits" LGBT, indique-t-elle.

Ces deux évènements, qui s'inscrivent dans le cadre plus large des "deux semaines des fiertés", visent également selon cette membre du collectif VNR13 à briser les stéréotypes entourant les personnes LGBT et à renforcer leur communauté pour "se défendre". "Même si le RN arrive en tête, il faudra trouver des moyens pour lutter et résister, il faut rester de toute façon optimiste", insiste Stéphane Bernard.

 

© Agence France-Presse

Tags :

A lire aussi


Le CIO attribue "sous conditions" les JO-2030 aux Alpes françaises

France

-

Politique

Le CIO attribue "sous conditions" les JO-2030 aux Alpes françaises

Lucie Castets demande à Macron de "prendre ses responsabilités" et de la nommer Première ministre

France

-

Politique

Lucie Castets demande à Macron de "prendre ses responsabilités" et de la nommer Première ministre

JO d'hiver 2030 : Macron va se rendre devant le CIO pour appuyer la candidature de la France

France

-

Politique

JO d'hiver 2030 : Macron va se rendre devant le CIO pour appuyer la candidature de la France

La France insoumise dépose une proposition de loi pour abroger la réforme des retraites

France

-

Politique

La France insoumise dépose une proposition de loi pour abroger la réforme des retraites

93.6 & 87.9 FM

Abonnez-vous à la newsletter
pour suivre notre activité et obtenir des offres