LogoMaritima

°C

Istres

-

Santé,

Social

Clinique d'Istres, toujours pas d'avancées depuis la grève

3min

image

Par Michel Montagne15/05/2024 à 19:04

On avait évoqué le dossier en début de mois, l'avenir de la clinique de l'étang de l'Olivier inquiète une partie du personnel. En dépit des demandes répétées des représentants syndicaux, le groupe Almaviva semble ménager un certain flou, ce qui a poussé une cinquantaine de salariés à se mettre en grève le 6 mai dernier. Pour un résultat qui se fait toujours attendre.

Depuis la fermeture du bloc opératoire en janvier 2023 et le départ de 61 salariés - il en reste désormais environ 200 dont 115 en CDI - les représentants du personnel demandent au groupe Almaviva, à la tête de l'établissement, une feuille de route plus claire concernant l'activité future du site. 
Parmi les principaux griefs qui ont conduit une partie des salariés à cesser le travail durant une journée, la mise au placard d'une directrice  qui avait pourtant relancé la dynamique de la clinique grâce notamment à des embauches de médecins.
La seconde, ce sont des conditions de travail qui se dégradent et ce, craignent les syndicalistes, au détriment à échéance des patients.
Et justement, ce que dénoncent les représentants du personnel, c'est l'utilisation généralisée de CDD d'un mois seulement comme variable d'ajustement en fonction de l'activité du moment, ce qui n'est pas sans conséquence sur le fonctionnement général de l'établissement
D'autant que ces CDD perçoivent une rémunération supérieure à celle des titulaires, ce qui, on l'imagine, peut nuire à la cohésion entre les salariés de la clinique, voire alimenter des rancœurs et des conflits. 

Et en dépit des demandes répétées, le personnel attend toujours de la part de la direction une lettre d'engagement qui permettrait de mettre fin aux incertitudes qui entourent donc l'avenir de la clinique istréenne.

En vidéo, l'interview de Nadia Boucherit, déléguée syndicale CFDT et secrétaire du CSE de la clinique de l'étang de l'Olivier

 

 

 

 

 

Tags :

A lire aussi


Les pharmaciens en grève jeudi : ils vont manifester à Marseille

Bouches-du-Rhône

-

Santé

Les pharmaciens en grève jeudi : ils vont manifester à Marseille

Sniffy, la poudre blanche légale à inhaler par le nez bientôt interdite ?

Bouches-du-Rhône

-

Santé

Sniffy, la poudre blanche légale à inhaler par le nez bientôt interdite ?

Amiante au collège Dumas de Marseille : droit de retrait des professeurs

Marseille

-

Santé

Amiante au collège Dumas de Marseille : droit de retrait des professeurs

Allergies alimentaires : "C'est exponentiel et très alarmant"

France

-

Santé

Allergies alimentaires : "C'est exponentiel et très alarmant"

93.6 & 87.9 FM

Abonnez-vous à la newsletter
pour suivre notre activité et obtenir des offres