LogoMaritima

°C

Monde

-

Santé,

International

Au moins 154 millions de vie sauvées grâce aux vaccins depuis 50 ans, selon l'OMS

1min

Par Maritima 24/04/2024 à 15:15

Les vaccins ont permis de sauver au moins 154 millions de vies ces 50 dernières années, soit l'équivalent de six vies chaque minute, selon une étude de l'OMS publiée mercredi par la revue scientifique The Lancet.

L'Organisation mondiale de la santé souligne, dans un communiqué, que cette estimation est "prudente" car l'étude ne porte que sur la vaccination contre 14 maladies, y compris la diphtérie, l'hépatite B, la rougeole, la coqueluche, le tétanos ou encore la fièvre jaune.

"Les vaccins comptent parmi les inventions les plus puissantes de l'histoire, permettant de prévenir des maladies autrefois redoutées", a déclaré le directeur général de l'OMS, le Dr Tedros Adhanom Ghebreyesus, dans le communiqué. "Grâce à la vaccination, jamais autant d'enfants n'ont pu survivre et se développer au-delà de leur cinquième anniversaire qu'à tout autre moment de l'histoire", a également commenté la directrice générale du Fonds des Nations unies pour l'enfance (Unicef), Catherine Russell, dans le même communiqué.

L'OMS, l'Unicef, l'alliance vaccinale Gavi et la Fondation Bill & Melinda Gates ont dévoilé la campagne conjointe "Humainement possible" visant à soutenir les efforts de vaccination. Des efforts qui butent parfois contre de très forts sentiments antivaccins alimentés par des théories du complot qui circulent sur les réseaux sociaux.

L'étude montre que la grande majorité des vies sauvées grâce aux vaccins au cours des 50 dernières années - 101 millions - sont celles de nourrissons. Ainsi, la vaccination contre les 14 maladies a directement contribué à réduire la mortalité infantile de 40% dans le monde et de plus de 50% dans la région africaine, selon l'OMS.

"Grâce aux vaccins, la variole a été éradiquée, la polio est sur le point de succomber et grâce au développement récent de vaccins contre des maladies comme le paludisme et le cancer du col de l'utérus, nous repoussons les frontières de la maladie", a souligné le Dr Tedros. "En poursuivant les recherches, les investissements et les collaborations, nous pouvons sauver des millions de vies supplémentaires aujourd'hui et dans les 50 prochaines années", a-t-il également relevé.

 

Rougeole

 

Parmi les vaccins inclus dans l'étude, la vaccination contre la rougeole est celle qui a eu l'impact le plus significatif sur la réduction de la mortalité infantile, représentant 60% des vies sauvées. Selon l'OMS, ce vaccin "restera probablement à l'avenir celui qui contribue le plus à prévenir des décès".

Grâce à la vaccination contre la polio, plus de 20 millions de personnes qui autrement auraient été paralysées peuvent marcher, indique également l'OMS. Globalement, les progrès obtenus en matière de survie infantile grâce aux vaccins soulignent l'importance de continuer ces efforts, selon l'agence onusienne.

Elle appelle en particulier à accélérer les efforts pour atteindre les 67 millions d'enfants qui n'ont pas reçu un ou plusieurs vaccins pendant les années de la pandémie de Covid-19, durant lesquelles les services de santé ont été fermées ou fortement perturbées. L'OMS est particulièrement inquiète pour la rougeole.

Près de 94 millions des 154 millions de vies sauvées depuis 1974 l'ont été grâce aux vaccins contre la rougeole, dont deux doses sont nécessaires. Mais 33 millions d'enfants ont encore manqué une dose de vaccin contre la rougeole en 2022 : près de 22 millions ont manqué leur première dose et 11 millions supplémentaires ont manqué leur deuxième dose.

Or une couverture de 95% ou plus avec 2 doses de vaccin est nécessaire pour protéger les communautés contre les épidémies.

Actuellement le taux de couverture mondiale de la première dose de vaccin contre la rougeole est de 83% et celui de la deuxième dose est de 74%, contribuant "à un nombre très élevé d'épidémies de rougeole" à travers le monde, s'inquiète l'OMS.

 

© Agence France-Presse

Tags :

A lire aussi


Les pharmaciens en grève jeudi : ils vont manifester à Marseille

Bouches-du-Rhône

-

Santé

Les pharmaciens en grève jeudi : ils vont manifester à Marseille

Sniffy, la poudre blanche légale à inhaler par le nez bientôt interdite ?

Bouches-du-Rhône

-

Santé

Sniffy, la poudre blanche légale à inhaler par le nez bientôt interdite ?

Amiante au collège Dumas de Marseille : droit de retrait des professeurs

Marseille

-

Santé

Amiante au collège Dumas de Marseille : droit de retrait des professeurs

Allergies alimentaires : "C'est exponentiel et très alarmant"

France

-

Santé

Allergies alimentaires : "C'est exponentiel et très alarmant"

93.6 & 87.9 FM

Abonnez-vous à la newsletter
pour suivre notre activité et obtenir des offres