LogoMaritima

°C

Marseille

-

Société

Nouveau rythme pour le ramassage des poubelles à Marseille: ça ne passe pas

3min

image

Par Cassandre Amouroux21/03/2024 à 07:00

Les habitants ne comprennent pas le changement de rythme de la collecte d’ordures ménagères qui a entraîné de forts dysfonctionnements ces derniers jours.

Depuis le 11 mars, le rythme des collectes a changé dans les 9,10,11 et 12 ème arrondissements, le nombre de passages diminue. Une décision prise et votée en conseil métropolitain il y a plusieurs semaines car les quantités de déchets avaient baissé dans ces secteurs, notamment grâce au tri. Une information que nous a confirmé le délégué métropolitain à la propreté, le maire de Châteauneuf-les Martigues Roland Mouren : “Il y a un transfert des déchets (...) on a moins de déchets dans les poubelles donc nous adoptons, on avait des camions qui, à la fin de leurs tournées, avaient 10% du volume”

Mais le calcul n'est pas bon dans certains quartiers : sans passage depuis samedi, parfois même jeudi, leurs poubelles débordent. La Ville de Marseille a souhaité interpeller la presse hier après-midi en donnant rendez-vous aux médias devant une résidence de la Fourragère où le problème était très visible. Or, à notre arrivée, les containers avaient été vidés mais uniquement sur les axes principaux. Dans les rues adjacentes, les riverains excédés font face aux rats tous les soirs. Yannick Ohanessian adjoint au maire en charge de la sécurité et de la tranquillité publique, assure que les pouvoirs de police du maire seront utilisés si le problème venait à persister. La métropole se veut rassurante : la collecte sera adaptée aux besoins et une communication est en cours auprès des habitants. La plupart des riverains que nous avons rencontrés quartier de la Fourragère n’étaient pas au courant du changement de rythme, persuadés qu’une grève des poubelles sévissaient dans leurs quartiers. 

 

A lire aussi


Collecte des ordures ménagères : les agents manifestent à Marseille

Marseille

-

Société

Collecte des ordures ménagères : les agents manifestent à Marseille

"Moi je suis petit, je vais tout perdre en premier" : les buralistes coincés entre augmentation des prix et frontières ouvertes

Martigues

-

Société

"Moi je suis petit, je vais tout perdre en premier" : les buralistes coincés entre augmentation des prix et frontières ouvertes

Marseille : de faux marins-pompiers démarchent agressivement les commerçants

Marseille

-

Société

Marseille : de faux marins-pompiers démarchent agressivement les commerçants

Instagram veut mieux protéger les mineurs du chantage aux photos intimes

Monde

-

Société

Instagram veut mieux protéger les mineurs du chantage aux photos intimes

93.6 & 87.9 FM

Abonnez-vous à la newsletter
pour suivre notre activité et obtenir des offres