LogoMaritima

°C

Martigues

-

Société

Martigues : on sait à quoi va ressembler la future place des Aires

5min

image

Par Sarah LeGuen18/04/2024 à 16:30

La requalification de cette place avait fait grand bruit dans la Venise Provençale, notamment à cause du parking que les habitants et commerçants souhaitaient garder. Avec la participation de 816 personnes au total, via la plateforme numérique et les diverses rencontres, le projet a été présenté ce mercredi 17 avril. Et il semble plaire aux riverains.

« Il y a les rêves et la réalité, plaisantait Gaby Charroux, maire de Martigues lors de la présentation. L'important dans ce projet, c'était de mettre en débat, d'échanger, de projeter et d'entendre. Nous vous proposons un aménagement qui prend en compte toutes les préoccupations. » En tout cas, ce projet a eu l’air de plaire aux Martégaux, qui ont pu se renseigner sur les derniers détails.

Mais alors, que vont-ils trouver sur la nouvelle place des Aires ? Quatre grands axes ont été travaillés : le stationnement, le cheminement piétons, la végétalisation et les espaces de vie. Autant de points qui répondent aussi bien aux ambitions de la municipalité de développer la nature en ville et de permettre aux habitants de se réapproprier cet espace, qu'à celles des riverains. 

Si on le savait déjà, le parking est donc bel et bien maintenu, quoiqu'agencé différemment et végétalisé. Celui qui est en place actuellement va être coupé en deux, occupé sur une partie par une extension du jardin de Ferrière. Seule une trentaine de places resteront disponibles à l’entrée, permettant ainsi au marché de s’installer à cet endroit tous les jeudis et les dimanches, comme à son habitude. De nouvelles places en épi - 90 au total – verront le jour juste avant le théâtre de Verdure. Elles octroieront des mêmes règles que celles du centre-ville : gratuites une heure et tous les dimanches, et payantes de 9 h à 19 h. Une décision qui permet un roulement des voitures stationnées.

Les piétons et les cyclistes ont, eux aussi, des endroits aménagés, avec une promenade littorale plus identifiée et des cheminements sécurisés, notamment entre les parkings. D’autres aménagements sont également prévus, comme des sanitaires, un belvédère pour pouvoir observer l’étang et la ville, ainsi qu’une ombrière pour les jours les plus chauds. Les sportifs auront aussi accès à une aire d’agrès.

Faire face aux enjeux

Gaby Charroux, ainsi que ses élus, ont conscience des problèmes que la ville de Martigues devra affronter, particulièrement sur le plan écologique. C’est pourquoi, pour lutter contre la montée des eaux, mais aussi pour permettre aux plantations de pousser dans de meilleures conditions – dues à des niveaux de terre contaminés par des métaux lourds – il était important de créer du relief.

L'autre atout de ce projet, c'est sa réversibilité. En effet, tous les aménagements ont été pensés à long terme et ce qui est construit aujourd'hui sera modifiable dans un avenir plus ou moins lointain. « Il était indispensable de réfléchir de la sorte, poursuit le maire. Nous avons voulu respecter notre histoire tout en nous tournant vers l'avenir. C'est pourquoi rien n'est définitif ni outrageant dans cet espace. Il n'y aura pas de goudron, excepté celui déjà existant pour le marché. Tout le reste est réversible, car demain tout peut changer. Il faut rappeler que cette place se situe seulement 20 cm au-dessus du niveau de la mer. Dans un contexte de montée des eaux, il est essentiel d'anticiper le futur. On veut aussi laisser aux suivants tout le champ des possibles. C'est pourquoi nous avons décidé de préserver et de ne pas bétonner. Les usages changent et si demain la voiture disparaît, le parking peut disparaître aussi. » 

Et la fête foraine ?

C’est aussi une question que les riverains présents se sont posée. La fête foraine ne pourra évidemment plus s’installer sur la place. Seulement, elle continuera d’exister à un autre endroit dans la Venise Provençale. Les forains et les élus de la Ville sont en train de réfléchir à un nouvel emplacement pour perpétuer l’installation des manèges qui plaisent tant aux Martégaux.

A lire aussi


TotalEnergies: il est "nécessaire" de mettre en production "de nouveaux champs" pétroliers

France

-

Société

TotalEnergies: il est "nécessaire" de mettre en production "de nouveaux champs" pétroliers

"J'ai entendu un boum, je suis choquée" : à Notre Dame des Marins, des riverains entre peur et colère

Martigues

-

Société

"J'ai entendu un boum, je suis choquée" : à Notre Dame des Marins, des riverains entre peur et colère

Près du Vieux-Port, les touristes sont bien là. Ce qu'en pensent les Marseillais

Marseille

-

Société

Près du Vieux-Port, les touristes sont bien là. Ce qu'en pensent les Marseillais

Le salon du camping-car à la Halle de Martigues

Martigues

-

Société

Le salon du camping-car à la Halle de Martigues

93.6 & 87.9 FM

Abonnez-vous à la newsletter
pour suivre notre activité et obtenir des offres