LogoMaritima

°C

Port-de-Bouc

-

Transport,

National,

Société

Scooters, motos, voiturettes, le contrôle technique obligatoire à partir du 15 avril

5min

image

Par Jean-Michel Darras26/03/2024 à 15:18

À compter du 15 avril, le contrôle technique devient obligatoire pour les deux roues motorisées. Un contrôle qui portera sur la sécurité, la pollution sonore et la pollution atmosphérique. Il pourrait coûter entre 60 et 80 € environ.

Tous les scooters, motos et voiturettes vont devoir passer au contrôle technique tous les trois ans à partir du 15 avril 2024. Le contrôle technique mis en place en 1992 pour les voitures est désormais obligatoire pour tous les véhicules de catégorie L. Il s'agit des scooters et motos à deux ou trois roues, des voiturettes et des quads. Le contrôle est valide trois ans. En cas de revente du véhicule, un procès-verbal de contrôle technique de moins de six mois doit également être fourni. Si des défaillances majeures sont constatées, la vente doit être effectuée dans les deux mois. Tous les centres de contrôle automobile n'acceptent pas les motos: il faut que les contrôleurs aient été formés et le centre agréé pour les effectuer.

Samy Nouméri contrôleur technique à Port de Bouc était invité sur maritima radio ce matin. Il répond à Manuel Danloy.

 

Entre 2024 et 2028

Si le véhicule a été immatriculé avant le 1er janvier 2017, son premier contrôle sera à réaliser au plus tard le 31 décembre 2024. Pour échelonner les contrôles, les véhicules dont la date anniversaire de la mise en circulation tombe avant le 15 avril doivent l'effectuer d'ici le 14 août 2024. Pour les véhicules immatriculés entre 2017 et 2019, le contrôle est repoussé à 2025. Pour les millésimes 2020 et 2021, ce sera 2026. Les véhicules les plus récents, immatriculés depuis le 1er janvier 2022, ont entre 4 ans et demi et 5 ans avant leur premier contrôle.

Défaillances

Freins, guidon, feux, fuites, pneus : les véhicules doivent passer par 78 points de contrôle, soit un peu moins que les voitures. 87 points de défaillances majeurs impliquent une contre-visite, soit de revenir dans les deux mois suivants avec le véhicule réparé. Parmi ces points majeurs : un disque de frein usé, un pot d'échappement non règlementaire, une absence de béquille ou une plaque d'immatriculation mal fixée. En cas de "défaillance critique" (pneu ou disque de frein excessivement usé, notamment), le véhicule ne sera plus autorisé à circuler à partir de minuit le jour du contrôle.

Dispensés

Certains véhicules restent dispensés de contrôle technique : les motos de collection (avant 1960) ou utilisées dans le cadre de compétitions sportives comme l'enduro ou le trial, ainsi que les quads homologués comme engins agricoles. Les vélos et trottinettes électriques ne sont pas concernés non plus : ils ne font pas partie de la catégorie L s'ils sont limités à 25 km/h.

 

avec © Agence France-Presse

photo illustration

A lire aussi


Nouvelle menace de grève des aiguilleurs du ciel pour le pont de l'Ascension

France

-

Transport

Nouvelle menace de grève des aiguilleurs du ciel pour le pont de l'Ascension

Grève des contrôleurs aériens jeudi: les compagnies s'attendent à des annulations de vols "considérables"

France

-

Transport

Grève des contrôleurs aériens jeudi: les compagnies s'attendent à des annulations de vols "considérables"

SNCF: accord sur les fins de carrière, la menace d'une grève en mai écartée

France

-

Transport

SNCF: accord sur les fins de carrière, la menace d'une grève en mai écartée

Contrôle technique des motos : la réaction des motards et comment se passe une visite

Port-de-Bouc

-

Transport

Contrôle technique des motos : la réaction des motards et comment se passe une visite

93.6 & 87.9 FM

Abonnez-vous à la newsletter
pour suivre notre activité et obtenir des offres