LogoMaritima

°C

Vitrolles

-

Faits divers,

Société

Un cimetière de Vitrolles profané : les familles sous le choc

4min

image

Par Michel Montagne15/05/2024 à 09:40

C'est en allant se recueillir rituellement sur les tombes de leurs proches que des habitants de la commune ont découvert et signalé les dégradations commises sur environ une trentaine de tombes du cimetière de Baume Canouille. Une enquête est en cours.

C'est un charmant petit cimetière situé au Nord-Ouest de la ville, enclavé entre la colline et l'étang de Berre, et à la quiétude à peine troublée par la circulation de la D113 toute proche. C'est là qu'entre le samedi après-midi et le dimanche matin ont été profanées une trentaine de tombes.
Une bonne moitié située dans le carré musulman où, principale dégradation, des photos de défunts ont été méthodiquement détruites. Pour les autres, il s'agit de statues de la Vierge et du Christ fixées sur les sépultures qui ont été, elles aussi, minutieusement décapitées ou amputées et le plus souvent descellées et renversées. Quant au drapeau français ornant le monument aux morts, le câble qui le maintenait en haut du mât a été coupé et la bannière tricolore a été, elle aussi, retrouvée à terre.

 

« Un acte gratuit et écœurant »


Dans un communiqué, la municipalité de Vitrolles a condamné « un acte gratuit et écœurant », elle a porté plainte et invité les familles concernées à faire de même.
Hier en fin de matinée, on a assisté à l'arrivée des policiers en vue des investigations : deux enquêteurs du commissariat de Vitrolles-Marignane chargés de recueillir les divers témoignages, assistés d'un collègue de l'identité judiciaire chargé quant à lui du relevé des empreintes.
Le cimetière fait actuellement l'objet d'un chantier d'aménagement d'un coût de 900 000 euros qui incluait justement l'installation, pour la mi-juin, de deux caméras de surveillance. Si, à un petit mois près, elles arrivent malheureusement trop tard concernant cette affaire, les actes odieux et stupides de ce week-end viennent en revanche confirmer leur nécessité.

Les familles présentes sur place et familière de ce lieu de recueillement étaient encore sous le choc.

 

En vidéo, les réactions de proches qui, familières de ce lieu de recueillement, étaient encore sous le choc ce mardi matin.


Ainsi, Firouze ne pensait pas avoir la force de témoigner devant une caméra, la tombe de son fils étant l'une des sépultures vandalisées ce week-end. Confrontée à une telle médiocrité humaine, cette maman inconsolable ne peut que témoigner de son incompréhension.
Même sentiment chez Soufi. Ignorant tout des profanations, cette Vitrollaise venait simplement, comme elle le fait régulièrement, se recueillir ce matin sur la tombe de ses parents. Une fois informée des profanations par le personnel municipal, elle se dirige immédiatement vers la sépulture familiale pour constater avec soulagement qu'elle a été épargnée. Ce qui ne l'empêche pas d'être atterrée par tant de bassesse. 
Enfin, même si la tombe de son fils a été, elle aussi, préservée, Radia - qui a découvert le saccage dès dimanche - est, trois jours plus tard, toujours sous le choc. 
Mais surtout, elle insiste avec force pour qu'on s'abstienne de tout amalgame et toute récupération : pour elle, les vandales s'en sont pris avant tout, à travers leurs dernières demeures, à des défunts, et ce sans distinction de religion. Musulmane, elle tient à exprimer sa tristesse et sa solidarité à l'égard des familles de confession chrétienne, victimes, elles aussi, de la lâcheté des délinquants.

(montage de la vidéo : Delio Grach) 

 

 

 

 

 

 

A lire aussi


Marseille : un homme retranché dans le 1er arrondissement

Marseille

-

Faits divers

Marseille : un homme retranché dans le 1er arrondissement

Premier gros incendie de l'année : 600 hectares parcourus dans le Var

Région sud

-

Faits divers

Premier gros incendie de l'année : 600 hectares parcourus dans le Var

Martigues : trois pompiers blessés par des tirs de flashball

Martigues

-

Faits divers

Martigues : trois pompiers blessés par des tirs de flashball

Violent incendie dans le Var: 200 hectares de forêt parcourus

Région sud

-

Faits divers

Violent incendie dans le Var: 200 hectares de forêt parcourus

93.6 & 87.9 FM

Abonnez-vous à la newsletter
pour suivre notre activité et obtenir des offres