LogoMaritima

°C

Marseille

-

Transport

A Marseille, plus de bus pour les usagers du soir et de la nuit

3min

image

Par Cassandre Amouroux30/05/2024 à 07:00

La présidente de la RTM Catherine Pila a présenté les premiers contours de la refonte du réseau de bus marseillais. Dès ce samedi 1er juin l’offre nocturne sera renforcée.

“Des plus dans les bus”, c’est le nom donné à l’évolution du réseau du bus marseillais. Il va faire l'objet de plusieurs modifications jusqu’en 2030 avec pour objectif 50% de voyageurs en plus. Actuellement, le bus est le premier transport utilisé à Marseille avec 900 000 passages par jour, mais le réseau est devenu obsolète. Il le sera d’autant plus avec l’arrivée des futures lignes de tramway et de métro qui vont venir chambouler le maillage territorial. 

Une concertation a eu lieu avant la présentation de ce nouveau réseau, 7 000 contributions ont été enregistrées et la RTM annonce avoir donné satisfaction à 90% des demandes, avec seulement des “plus”: aucune ligne ne perd en fréquence.

Le prix de l’ensemble de cette refonte, présentée comme “une révolution”, s’élève à 80 millions d’euros. 

Renforcement de l’offre en soirée et la nuit dès ce week-end

Les premiers grands changements arrivent pour cet été. Dès ce samedi 1er juin 7 lignes de jours sont étendues en soirée, les horaires sont donc élargis de 21h jusqu’à 1h du matin. Au total, 17 lignes sur 121 couvriront les soirées. 

Un nouveau type de service voit le jour avec le lancement d’une navette de soirée au départ du Vieux-Port pour desservir Saint-Victor, Endoume, Bompard, Roucas Blanc et Vauban. Les voyageurs pourront descendre à la demande et le trajet sera adapté selon les destinations. 

Pour les déplacements après 1h du matin, un réseau de nuit appelé “Noctambus” sera déployé dès la rentrée de septembre avec deux lignes au départ du Vieux-Port. La première ira vers le Sud jusqu’à Luminy en passant par la Timone et le Prado. La seconde partira vers le nord en passant par Saint-Charles, le Merlan, Saint-Jérôme, le technopôle Château Gombert et le parking relais Einstein. La descente à la demande sera également possible sur ces lignes et la RTM met en place un dispositif de sécurité particulier. Ces bus circuleront chaque heure de 1h30 à 4h30 du jeudi au dimanche. 

Des nouveautés échelonnées jusqu’en 2030

En 2025, la RTM a d’autres projets sur les rails comme le renforcement des navettes de proximité, l’amélioration du BHNS Nord et la ligne 88 à la Belle de Mai qui sera prolongée. L’offre sur la corniche devrait également monter en puissance jusqu’à Arenc, une demande forte des personnes concertées selon la RTM. 

De nouvelles dessertes verront le jour à partir de l’été 2025 pour les villes d’Allauch et de Plan-de-Cuques. Une nouvelle ligne devrait par exemple relier ces deux communes à la Valentine mais aussi à la Barasse. À Allauch, le lycée Monté Cristo bénéficiera lui aussi d’une meilleure offre. 

En 2030, l’ensemble du réseau sera électrique ainsi que trois dépôts RTM.

Plus de bus… mais une fluidité qui doit s’améliorer

Des lignes plus nombreuses, des passages plus fréquents pour des bus qui ont parfois bien du mal à desservir leurs arrêts en temps et en heure à cause des bouchons ou des infrastructures inadaptées. La vitesse commerciale moyenne à Marseille est de 12km/h: "On n'est pas les pires en France mais on n'est pas les meilleurs" a reconnu la présidente de la RTM qui estime malgré tout que cette vitesse est "satisfaisante, même si elle pourrait être mieux". Une enveloppe conséquente prévue pour améliorer la voirie devrait permettre une amélioration, mais selon Catherine Pila d’autres points posent problème comme le stationnement anarchique de certains véhicules : “Il faut qu’on engage un dialogue avec la mairie, je tends à nouveau la main à Yannick Ohanessian pour régler la question du stationnement anarchique, notamment sur le littoral sud (...) ce qui nous permettra d’injecter des bus de plus grandes capacités”.

Des transports renforcés pour les JO et la saison estivale

Ces nouveautés n’enlèvent pas la nécessité de renforcer le réseau temporairement cet été, surtout avec les Jeux Olympiques. Du 24 juillet au 11 août le métro est renforcé de 10% par rapport à un été habituel. Un dispositif particulier sera mis en place pour les soirs de match. 

Comme chaque été le bus 83, probablement le plus plébiscité à cette période de l’année, est largement renforcé. Un bus à impériale doté d’un étage ouvert s’ajoutera à la flotte. 

À noter qu’en raison de l’interdiction de navigation dans la rade sud pendant les épreuves de voile, les navettes maritimes ne circuleront plus entre le 26 juillet et le 9 août. 

 

A lire aussi


Station Noailles à Marseille : la rénovation démarre

Marseille

-

Transport

Station Noailles à Marseille : la rénovation démarre

Le train considéré comme trop onéreux par la plupart des Français

France

-

Transport

Le train considéré comme trop onéreux par la plupart des Français

En 10 ans, le phénomène d’usurpation de plaques d’immatriculation a presque doublé

France

-

Transport

En 10 ans, le phénomène d’usurpation de plaques d’immatriculation a presque doublé

Le passe rail à 49 euros par mois pour les jeunes de 16 à 27 ans disponible mercredi

France

-

Transport

Le passe rail à 49 euros par mois pour les jeunes de 16 à 27 ans disponible mercredi

93.6 & 87.9 FM

Abonnez-vous à la newsletter
pour suivre notre activité et obtenir des offres