LogoMaritima

°C

Martigues

-

Éducation,

National

Bac de français : alors plutôt poésie, Claire de Duras ou Wajdi Mouawad ?

4min

image

Par Jean-Michel Darras14/06/2024 à 12:40

Une dissertation sur la poésie ou un commentaire sur Claire de Duras en voie générale, Wajdi Mouawad ou la littérature d'idées en voie technologique : les élèves de première ont planché ce matin sur l'écrit du bac français. Quelques réactions à la sortie du lycée Langevin à Martigues.

Nous nous sommes rendus au lycée Langevin de Martigues à la rencontre de celles et ceux sortis prématurément, avant la fin de l'épreuve. Parmi eux, Lola et Nayda, 17 ans, en 1ère STMG, sciences et technologies du management et de la gestion. 
Elles avaient le choix entre un commentaire de texte sur le thème de l'Intelligence artificielle ou alors deux contractions de texte suivies d'un essai, l'un sur l'égalité homme-femme à partir d'un texte d'Olympe de Gouges, l'autre sur la migration des grues.
Retrouvez en vidéo la réaction de ces deux candidates devant le lycée Langevin à Martigues. Des propos recueillis par Michel Montagne.

 


Au total, quelque 535.000 candidats (390.129 en voie générale et 145.294 en voie technologique) sont inscrits cette année pour ces épreuves. Ils ont eu jusqu'à 12H00 pour rendre leur copie. Pour le baccalauréat général, les candidats devaient choisir entre un commentaire de texte sur un extrait du roman "Edouard" de Claire de Duras (1825) et une dissertation sur la poésie. Trois sujets étaient proposés pour cette dissertation, portant sur le "Cahier de Douai" (1893) d'Arthur Rimbaud, "La Rage de l'expression" (1952) de Francis Ponge ou "Mes forêts" (2021) d'Hélène Dorion.

La dissertation en voie générale, et l'essai en filière technologique, portent sur un texte au programme, qui est construit autour des quatre grands genres littéraires : roman, poésie, théâtre et littérature d'idées. Pour chaque genre, les élèves ont étudié une œuvre, parmi trois proposées.

Pour la voie technologique, les lycéens avaient le choix entre un commentaire de texte portant sur un extrait du roman "Anima" de Wajdi Mouawad, un exercice de contraction de texte et un essai portant sur la littérature d'idées. Pour ce sujet, ils devaient travailler soit sur "Gargantua" (1534) de Rabelais, soit sur "Les Caractères" (1688) de La Bruyère, soit sur la "Déclaration des droits de la femme et de la citoyenne" (1791) d'Olympe de Gouges, les trois œuvres au programme.

 

L'épreuve écrite de français compte coefficient 5 en voie générale et technologique

 

Cet écrit sera suivi d'un oral de français, doté également d'un coefficient 5 et qui porte sur les mêmes textes. Les dates de l'oral sont fixées par chaque académie. Le nombre de textes au programme pour cette épreuve a été ramené de 20 à 16 cette année en voie générale.

Ces épreuves écrites de français marquent le coup d'envoi du bac 2024, qui se poursuivra mardi matin avec la philosophie pour les lycéens de terminale. Ils passeront ensuite les épreuves écrites de spécialité du 19 au 21 juin, puis le grand oral entre le 24 juin et le 3 juillet.

 

avec AFP

Tags :

A lire aussi


Tremplin sport fait découvrir des sports mineurs aux jeunes marseillais

Marseille

-

Éducation

Tremplin sport fait découvrir des sports mineurs aux jeunes marseillais

Les jeunes diplômés de Martigues félicités

Martigues

-

Éducation

Les jeunes diplômés de Martigues félicités

Bac 2024 : taux de réussite à 91,4%, en hausse de 0,4 point

France

-

Éducation

Bac 2024 : taux de réussite à 91,4%, en hausse de 0,4 point

Istres : chapeau les bacheliers !

Istres

-

Éducation

Istres : chapeau les bacheliers !

93.6 & 87.9 FM

Abonnez-vous à la newsletter
pour suivre notre activité et obtenir des offres