LogoMaritima

°C

Fos-sur-Mer

-

Environnement

Nouvelle marche contre HyVence à Fos-sur-Mer

2min

Par Rémi Chape13/05/2024 à 12:05

Des dizaines d'opposants au projet d'implantation du parc photovoltaïque flottant et de l'unité de production d’hydrogène de Geosel se sont réunis samedi, alors que la concertation publique touche à sa fin.

« Nous sommes pour la transition écologique, pour le photovoltaïque, pour les énergies, renouvelables, nous sommes même pour le développement industriel de la ville de Fos, en zone industrialo-portuaire... Par contre nous sommes contre l'installation de nouvelles industries, a fortiori SEVESO, sur la partie Est de la ville, où se trouve les derniers espaces naturels », précisait samedi Jean-Louis Sanial. Une nouvelle marche de protestation était organisée au départ du complexe Parsemain et autour des étangs Langrenier et Lavalduc, menacés d'être « recouverts » de panneaux photovoltaïques. « S'ils étaient produits en France, il en faudrait 2,5 millions », poursuit le porte-parole du collectif Sauvons nos Etangs. « Geosel annonce qu'il n'y en aura que 1,5 million, car ils seront plus grands, mais ne nous dit pas d'où ils viennent... Il faut réaliser que ce parc photovoltaïque flottant serait le plus grand d'Europe, seule la Chine a réalisé des choses à cette échelle-la ; on parle de 500 hectares, ce qui représente la totalité de la surface habitée de la ville de Fos, routes comprises ». Tandis que la pétition qu'il a lancé vient d'enregistrer plus de 2000 signatures, le collectif fosséen interviendra à la tribune lors de la réunion de synthèse de la concertation publique, qui se tient ce mercredi 15 mai à 18 heures à Istres. Objectif : obtenir le retrait du projet porté par Geosel, pour ensuite demander le reclassement des espaces naturels concernés, afin qu'aucune autre industrie ne puisse s'y implanter. Si les maires d'Istres, de Port-de-Bouc, de Saint-Mitre-les-Remparts, puis dernièrement de Fos-sur-Mer, se sont déclarés contre le projet, le collectif craint désormais qu'une décision soit directement prise au niveau national. « Nous attendons désormais la venue du ministre de l'Industrie à Fos, nous avons demandé à le rencontrer pour parler du projet Hyvence, et nous espérons que le Gouvernement comprendra le refus exprimé par la population », conclut Jean-Louis Sanial.

A lire aussi


Réintroduction du Criquet de Crau, espèce menacée d'extinction

Bouches-du-Rhône

-

Environnement

Réintroduction du Criquet de Crau, espèce menacée d'extinction

Une centrale solaire inaugurée à Salon-de-Provence

Salon-de-Provence

-

Environnement

Une centrale solaire inaugurée à Salon-de-Provence

Bruit des avions : opération escargot devant l'aéroport de Marignane

Bouches-du-Rhône

-

Environnement

Bruit des avions : opération escargot devant l'aéroport de Marignane

Projet HyVence : les associations fosséennes crient victoire

Fos-sur-Mer

-

Environnement

Projet HyVence : les associations fosséennes crient victoire

93.6 & 87.9 FM

Abonnez-vous à la newsletter
pour suivre notre activité et obtenir des offres