LogoMaritima

°C

Marseille

-

Environnement

“On va nous polluer encore plus”, les habitants de la Millière disent non à la "chaufferie-incinérateur"

2min

image

Par Cassandre Amouroux23/03/2024 à 18:00

À Marseille des centaines de personnes ont marché contre l’implantation d’une chaufferie dans l’usine Arkema dans la vallée de l’Huveaune. Les riverains estiment que l’impact de l’usine sur leur santé est déjà bien trop élevé.

Depuis plusieurs mois, la colère gronde à la Millière dans le 11ème arrondissement. Un projet d’implantation d’une chaufferie (CSR) sur le site de l’usine Arkema est dans les tuyaux pour l’horizon 2027. Une annonce qui a mis vent debout les habitants du secteur, soutenus par des associations et des élus locaux. Ce matin ils étaient plus de 300 à manifester devant l’usine pour exprimer leur opposition et leur profonde inquiétude.  

“Je ne veux pas que mes enfants portent des masques”

Déjà au pied de l’usine, une odeur chimique accompagne les manifestants. “C’est léger aujourd'hui”, nous assure un riverain. Alors que les rejets du site d’Arkema sont déjà problématiques pour les habitants, une chaufferie-incinérateur serait la goutte d’eau en trop. 

Le projet développé par le groupe Dalkia doit déposer un permis de construire prochainement. L’objectif pour les opposants est que ce permis soit refusé : “Du côté de la Ville on ne connaît pas trop la position”, explique Myriam Janin, future présidente du collectif Marseille sans CSR. “Sauf que le préfet peut autoriser néanmoins l’installation... On veut dire au préfet que là c’est stop !”

L’installation de cette chaufferie permettrait à Arkema d’être moins dépendante des énergies fossiles. Le projet est présenté comme vertueux par Daltia mais les collectifs y voient surtout du greenwaching. Pour l’association Zéro Waste Marseille, un flou persiste sur l’origine des déchets qui seront brûlés et les rejets auront forcément un impact sur la santé de la population dans une vallée “déjà bien polluée”. Ce matin riverains et collectifs ont fait part de leur volonté de poursuivre la mobilisation jusqu’à l’abandon du projet. 

 

A lire aussi


Les trois éoliennes au large de Port Saint Louis raccordées électriquement

Port-Saint-Louis-du-Rhône

-

Environnement

Les trois éoliennes au large de Port Saint Louis raccordées électriquement

Les négociations mondiales sur la lutte contre la pollution plastique reprennent

Monde

-

Environnement

Les négociations mondiales sur la lutte contre la pollution plastique reprennent

Europe: nombre record de jours où la chaleur ressentie a été "extrême" en 2023

Monde

-

Environnement

Europe: nombre record de jours où la chaleur ressentie a été "extrême" en 2023

Obligation légale de débroussaillement : "C'est avant tout pour protéger vos habitations !"

Bouches-du-Rhône

-

Environnement

Obligation légale de débroussaillement : "C'est avant tout pour protéger vos habitations !"

93.6 & 87.9 FM

Abonnez-vous à la newsletter
pour suivre notre activité et obtenir des offres