LogoMaritima

°C

France

-

Santé

Hausse des consultations de médecins à 30 euros : qu’est-ce qui va changer ?

2min

image

Par Sarah LeGuen04/06/2024 à 17:00

Cet après-midi a eu lieu la signature de la convention 2024-2029 au siège de l’Assurance Maladie à Montreuil. Cela signifie qu’à partir de décembre, si vous allez chez le médecin, vous devrez désormais payer 30 euros. Une décision qui fait suite à l’inflation et qui est soumise à certaines conditions…

30 euros, c’est ce que vous devrez payer lors de vos consultations chez le médecin. Une hausse de prix qui se traduit par l’inflation et la difficulté des médecins généralistes français à assumer les charges de leur cabinet médical. La convention a été signée aujourd’hui à 17 h et devrait entrer en vigueur au plus tôt le 5 décembre. Si pour le patient rien ne change en réalité, il continuera d’être remboursé à 70 % du coût et par les mutuelles à 30 %, certaines conditions ont tout de même été posées par l’Assurance maladie. 
En effet, cette dernière demande aux médecins de réduire les prescriptions de médicaments, d’examens et d’arrêts de travail. «L’idée, c'est d’essayer d’équilibrer la dépense que l’on fait d’un côté sur les honoraires des médecins par des économies sur les prescriptions des médicaments et sur le nombre d’indemnités journalières, explique le Dr Margot Bayart, vice-présidente du syndicat de Médecins généralistes MG France. On ne va pas non plus sanctionner les patients qui ont besoin d’arrêts, les patients qui ont besoin de médicaments, par contre si c’est inutile, si c’est du gaspillage…. Bien sûr, on le fait déjà, mais on sera encore plus vigilant. »
Son interview complète est à retrouver ci-dessus au micro de Sarah Le Guen. 

A lire aussi


Des antibiotiques accessibles en pharmacie sans ordonnance

Salon-de-Provence

-

Santé

Des antibiotiques accessibles en pharmacie sans ordonnance

Grève à la clinique d'Istres : "Augmentez le personnel et les salaires !"

Istres

-

Santé

Grève à la clinique d'Istres : "Augmentez le personnel et les salaires !"

ArcelorMittal Fos-sur-Mer : 250 requêtes au Conseil des Prud’hommes

Fos-sur-Mer

-

Santé

ArcelorMittal Fos-sur-Mer : 250 requêtes au Conseil des Prud’hommes

Face à la résurgence de la coqueluche en France, les autorités sanitaires insistent sur la prévention

France

-

Santé

Face à la résurgence de la coqueluche en France, les autorités sanitaires insistent sur la prévention

93.6 & 87.9 FM

Abonnez-vous à la newsletter
pour suivre notre activité et obtenir des offres