LogoMaritima

°C

Martigues

-

Société

La destruction du bâtiment K a commencé à Notre Dame des Marins : "Ça fait mal au cœur"

2min

image

Par Cyrielle Blazikowski22/04/2024 à 12:30

Pendant un mois, la grande grue rouge fera tomber petit à petit les deux immeubles sinistrés de Notre Dame des Marins. C'est une partie de l'histoire du quartier martégal qui tombe en même temps que les gravas.

Les habitants de Notre-Dame des Marins à Martigues ont été réveillés par un sacré raffut ce matin. « Le Dragon » grignote depuis 7h le sommet du bâtiment K. Avec ses 40 mètres de haut et ses 120 tonnes, cette grue du Groupe Morin, chargé du chantier, est une des plus grosses d'Europe. La démolition durera un mois, dans un premier temps c'est le bout du bâtiment K qui sera fracturé, il va tomber en deux jours. Ensuite « Le Dragon » s'attaquera à la suite du K puis au bâtiment M.

 

L'avenue Turcan est fermée en cas de chute de gravas, surtout avec le mistral qui souffle ces temps-ci. Cependant, le vent ne ralentira pas le chantier, la pelle est prévue pour résister aux intempéries.

Pendant un mois, la plus grosse contrainte pour les locataires sera le bruit. La grue travaillera de 7h à 17h. Ce chantier fait également voler beaucoup de poussière, malgré le brumisateur installé pour réduire les émissions. Heureusement, pour l'instant, le vent souffle dans le bon sens pour éparger Notre-Dame des Marins.

Les habitants du quartier sont venus nombreux assister à ce spectacle impressionnant. Les enfants crient d'excitation tandis que certains adultes pleurent d'émotions. Pour eux, même si cette démolition est nécessaire, ce sont beaucoup de souvenirs qui partent avec ses bâtiments.

 

 

A lire aussi


Fête des mères : "Ce jour là, c'est l'amour avant tout"

Martigues

-

Société

Fête des mères : "Ce jour là, c'est l'amour avant tout"

TotalEnergies: il est "nécessaire" de mettre en production "de nouveaux champs" pétroliers

France

-

Société

TotalEnergies: il est "nécessaire" de mettre en production "de nouveaux champs" pétroliers

"J'ai entendu un boum, je suis choquée" : à Notre Dame des Marins, des riverains entre peur et colère

Martigues

-

Société

"J'ai entendu un boum, je suis choquée" : à Notre Dame des Marins, des riverains entre peur et colère

Près du Vieux-Port, les touristes sont bien là. Ce qu'en pensent les Marseillais

Marseille

-

Société

Près du Vieux-Port, les touristes sont bien là. Ce qu'en pensent les Marseillais

93.6 & 87.9 FM

Abonnez-vous à la newsletter
pour suivre notre activité et obtenir des offres