LogoMaritima

°C

Martigues

-

Transport,

Société

30 km/h en centre-ville : une limitation qui fait débat

3min

Par Mathys Murru30/05/2024 à 09:25

« Il y a trop de 30 km/h, on roule presque en première, on n'avance pas » ; « c’est très bien pour les piétons, car même à 50 km/h les automobilistes n’ont pas le réflexe de freiner »,... les avis sont partagés chez les Martégaux. La Prévention Routière a entamé une campagne concernant la généralisation des 30 km/h en ville. Une initiative balayée par l’association « 40 millions d’automobilistes »

Le 23 mai dernier, une pétition a été lancée visant à limiter la vitesse de circulation à 30 km/h dans toutes les villes, afin « d’augmenter les chances de survie des piétons ».

Un sujet qui fait débat puisque « 40 millions d’automobilistes » a jugé cette proposition grotesque et inefficace. 

En effet, dans les villes où cette règle a été mise en place, aucune amélioration notable n’a été observée au niveau de la sécurité routière. « En limitant la vitesse maximale à 30 km/h, nous allons bientôt flasher les vélos ! », ironise le délégué général, Pierre Chasseray. 

Pour mobiliser les Français contre ce projet, une contre-pétition a été lancée en ligne : « Non à la généralisation des 30 km/h en ville ».

 

A lire aussi


Station Noailles à Marseille : la rénovation démarre

Marseille

-

Transport

Station Noailles à Marseille : la rénovation démarre

Le train considéré comme trop onéreux par la plupart des Français

France

-

Transport

Le train considéré comme trop onéreux par la plupart des Français

En 10 ans, le phénomène d’usurpation de plaques d’immatriculation a presque doublé

France

-

Transport

En 10 ans, le phénomène d’usurpation de plaques d’immatriculation a presque doublé

Le passe rail à 49 euros par mois pour les jeunes de 16 à 27 ans disponible mercredi

France

-

Transport

Le passe rail à 49 euros par mois pour les jeunes de 16 à 27 ans disponible mercredi

93.6 & 87.9 FM

Abonnez-vous à la newsletter
pour suivre notre activité et obtenir des offres