LogoMaritima

°C

Martigues

-

Société

La prud'homie de pêche de Martigues bientôt réhabilitée

3min

image

Par Rémy Reponty09/04/2024 à 09:20

Au lieu de le laisser se transformer en ruine, faute de moyens, le bâtiment abritera bientôt des logements sociaux tout en gardant son usage maritime pour les pêcheurs professionnels.

C'est un bâtiment emblématique et historique de Martigues, dans le quartier de l'Île. La Prud'homie de pêche se refait une beauté. Elle accueillera bientôt sept logements sociaux, tout en conservant sa vocation de communauté des pêcheurs professionnels.

À l'origine couvent et école de religieuses, c'est en 1920 que la communauté des patrons-pêcheurs de Martigues acquiert ce bâtiment de deux étages. D'architecture néo-classique, il est orné de frontons de style XVIIème. Les pêcheurs y ont habité et travaillé mais avec les temps modernes et la baisse des effectifs de pêcheurs à Martigues, la criée aux poissons ferme et seul, reste le tribunal de pêche au rez-de-chaussée, aujourd'hui.

"On était arrivé à un point de non-retour." Explique William Thillet, le premier prud'homme de pêche du quartier maritime de Martigues. "Le bâtiment n'ayant plus d'entretien, comme tous les bâtiments qui ne sont pas entretenus, il partait en ruine. Donc, il fallait à tout prix trouver une solution. Et on a réussi à passer un accord avec une société de réhabilitation, la SOLIHA, pour en faire sept logements sociaux."

En vidéo : le reportage sur la réhabilitation de la prud'homie de pêche de Martigues

(Interview, images et montage : Rémy Reponty pour Maritima Médias.)

La Région, le Département, la ville de Martigues et la fondation Abbé Pierre ont aussi participé au projet.

"La pêche reste propriétaire du bâtiment, poursuit William Thillet, mais la gestion des logements revient à la SOLIHA. Ah, ça nous enlève une très grosse épine du pied. On n'avait pas les moyens d'entretenir un bâtiment comme ça. Le bâtiment était quand même au patrimoine départemental, donc, il fallait le reconstruire à l'identique. On retombe ainsi dans sa vocation première : formation et logements. Mais, maintenant ce n'est plus une école, c'est une formation de pêcheur, au rez-de-chaussée, et un tribunal de pêche. C'est la vocation de la prud'homie. Et en même temps, le bâtiment renait."

D'un budget d'un million d'euros, le chantier des sept logements sociaux pourrait être livré au courant de l'été.

 

A lire aussi


Fête des mères : "Ce jour là, c'est l'amour avant tout"

Martigues

-

Société

Fête des mères : "Ce jour là, c'est l'amour avant tout"

TotalEnergies: il est "nécessaire" de mettre en production "de nouveaux champs" pétroliers

France

-

Société

TotalEnergies: il est "nécessaire" de mettre en production "de nouveaux champs" pétroliers

"J'ai entendu un boum, je suis choquée" : à Notre Dame des Marins, des riverains entre peur et colère

Martigues

-

Société

"J'ai entendu un boum, je suis choquée" : à Notre Dame des Marins, des riverains entre peur et colère

Près du Vieux-Port, les touristes sont bien là. Ce qu'en pensent les Marseillais

Marseille

-

Société

Près du Vieux-Port, les touristes sont bien là. Ce qu'en pensent les Marseillais

93.6 & 87.9 FM

Abonnez-vous à la newsletter
pour suivre notre activité et obtenir des offres