LogoMaritima

°C

Port-de-Bouc

-

Transport,

Société

Contournement autoroutier : Port de Bouc se mobilise

2min

image

Par Jean-Michel Darras10/04/2024 à 07:15

La ville de Port de Bouc organise une réunion publique le mercredi 17 avril prochain à partir de 18h, au sein de la salle Youri Gagarine, pour mobiliser la population en faveur du contournement autoroutier. Il manque 55 millions d'euros pour "que le rêve devienne réalité". Une pétition sera mise à disposition du public présent.

"Notre objectif est clair : transformer la RN 568 en un boulevard urbain sûr et moderne. Et pour y parvenir, nous avons besoin de votre soutien et de votre présence le 17 avril 2024." C'est avec ces mots que le maire de Port de Bouc termine sa lettre d'invitation adressée à sa population.

La Ville organise mercredi prochain une réunion publique salle Gagarine autour du contournement autoroutier, un projet attendu depuis très longtemps comme le rappelle Laurent Belsola : "depuis des décennies, notre communauté s’est battue sans relâche pour obtenir le contournement autoroutier de Port de Bouc-Martigues, un projet vital pour la sécurité et le bien-être de notre commune. Depuis les premières mobilisations de René Rieubon (maire de Port de Bouc) et de Paul Lombard (maire de Martigues) dans les années 1970, nous avons vu des équipes municipales successives et des habitants se lever pour défendre notre cause. Et aujourd’hui, alors que nous nous approchons enfin du point crucial où ce rêve pourrait devenir réalité, nous sommes confrontés à un obstacle majeur : le financement. Sur une enveloppe budgétaire d’environ 155 millions d’euros servant à réaliser les travaux, il manque 55 millions !"

 

Une pétition en cours - 55 millions d'euros à trouver

 

Lors de la réunion publique une pétition sera à disposition des habitants. Sur cette pétition, il est rappelé : "Actuellement, la RN 568, principale artère traversant Martigues et Port de Bouc, accueille un trafic de 70 000 véhicules par jour, dont 10 000 camions transportant des hydrocarbures. Cette situation présente des risques importants pour les populations locales, exposées quotidiennement aux dangers des transports de matières dangereuses. Le développement prévu du GPMM entraînera une augmentation significative du trafic, avec une multiplication par 3,5 du nombre de poids lourds d'ici 2030.

Malgré l'inscription du projet de contournement au plan de modernisation des itinéraires routiers et sa déclaration d'utilité publique, sa réalisation risque d’être menacée en raison de contraintes financières. L'enveloppe budgétaire nécessaire à la réalisation de ce contournement s'élève à 155 millions d'euros, avec une contribution significative de l'État et des collectivités locales. À ce jour, il manque 50 millions pour clôturer le projet. C’est à l’État de compléter ! Pas aux communes !"

 

crédit photo Fred Munos maritima médias

A lire aussi


Une nouvelle ligne aérienne entre Marseille et Bordeaux

Bouches-du-Rhône

-

Transport

Une nouvelle ligne aérienne entre Marseille et Bordeaux

Aix-en-Provence fait sa fête du vélo dimanche sur le Cours Mirabeau

Aix-en-Provence

-

Transport

Aix-en-Provence fait sa fête du vélo dimanche sur le Cours Mirabeau

Le salon du camping-car à la Halle de Martigues

Martigues

-

Transport

Le salon du camping-car à la Halle de Martigues

Un mort et plusieurs blessés après de "fortes turbulences" sur un vol de Singapour Airlines

Monde

-

Transport

Un mort et plusieurs blessés après de "fortes turbulences" sur un vol de Singapour Airlines

93.6 & 87.9 FM

Abonnez-vous à la newsletter
pour suivre notre activité et obtenir des offres