LogoMaritima

°C

Martigues

-

Environnement

« Je me demande si le risque industriel est plus dangereux que le risque d’incendies de forêt ? Parce que nous, on est entre deux feux… »

3min

image

Par Sarah LeGuen27/03/2024 à 08:14

Une réunion publique s'est tenue à la Maison de quartier de Lavéra avec la DDTM (Direction départementale des Territoires) et les élus de Martigues. L’objectif était d’informer les riverains sur la démarche du PPRIF, le Plan de Prévention des Risques d’Incendies de Forêt. Seulement, ce second plan de prévention va à l’encontre d’un premier, le PPRT concernant principalement les usines, et confronte les habitants du quartier à des travaux contradictoires.

« Ce sont toujours les riverains qui sont les dindons de la farce », râlait un riverain au micro de la rédaction. Pour cause, ils se retrouvent tiraillés entre deux plans de prévention. Si la réunion de ce 21 mars concernait les incendies (PPRIF), les habitants de Lavéra avaient déjà été confrontés au PPRT, le plan de prévention des risques technologiques. Il vise à prévenir les risques associés à certaines installations classées présentant des dangers particulièrement importants pour la sécurité et la santé des populations voisines et pour l’environnement. Et ce dernier concerne surtout les usines qui se trouvent près du quartier.

Mais alors, comment faire, lorsque ce nouveau plan incendie va à l’encontre de ce qu’on leur a déjà conseillé de changer au niveau de leur maison ? Si les plans de prévention permettent aussi d’obtenir des aides financières en fonction des travaux à réaliser, les deux se contredisent. « Il y a des travaux qui ont été effectués pour le PPRT et notamment au niveau structurel sur les maisons et au niveau des fenêtres, qui vont être apparemment incompatibles avec le PPRIF. On va mettre des fenêtres en PVC et ensuite, on va nous dire que ce n’est pas bon », soupire cet habitant.

D’un autre côté, après le départ de nombreux feux ces dernières années, ce plan incendie semble indispensable pour préserver la Côte Bleue. Surtout en 2020, lorsque plus de 1000 hectares avaient été dévastés par les flammes. Campings détruits, habitations parties en fumée, ces épisodes traumatisants ont marqué les mémoires. Et si l'enjeu est de taille, les habitants doivent également y mettre du leur, chacun de leur côté, particulièrement avec les obligations de débroussaillement pour protéger le pourtour des habitations et limiter la propagation d’incendie.

Une troisième réunion publique sur le PPRIF aura lieu le jeudi 4 avril de 18 h à 20 h à la salle des conférences de l’hôtel de Ville de Martigues.

Pour savoir si vous êtes concernés par le PPRIF, une carte interactive est disponible sur : https://carto2.geo-ide.din.developpement-durable.gouv.fr/frontoffice/?map=0a44020f-497e-4962-8374-aa7636cf75aa 

A lire aussi


Mobilisation à Arles contre un projet de ligne à très haute tension : "un projet archaïque et aberrant"

Arles

-

Environnement

Mobilisation à Arles contre un projet de ligne à très haute tension : "un projet archaïque et aberrant"

Aménagement du littoral face au changement climatique: la région Paca épinglée par la chambre régionale des comptes

Région sud

-

Environnement

Aménagement du littoral face au changement climatique: la région Paca épinglée par la chambre régionale des comptes

Polluants éternels : des perquisitions en cours sur plusieurs sites d'Arkema

France

-

Environnement

Polluants éternels : des perquisitions en cours sur plusieurs sites d'Arkema

Mars 2024, 10e mois consécutif à battre un record mondial de chaleur

Monde

-

Environnement

Mars 2024, 10e mois consécutif à battre un record mondial de chaleur

93.6 & 87.9 FM

Abonnez-vous à la newsletter
pour suivre notre activité et obtenir des offres