LogoMaritima

°C

Martigues

-

Santé

Hypertension ? Faîtes hyper attention !

4min

image

Par Michel Montagne18/05/2024 à 11:01

Hier, 17 mai, c'était la journée mondiale de la lutte contre l'hypertension artérielle, une maladie pernicieuse qui touche 17 millions de Français dont 6 millions ignorent en être atteints.

À cette occasion, l'hôpital de Martigues avait délocalisé son stand dans la galerie marchande d'Auchan et missionné sur place une équipe de choc : une douzaine de professionnels de santé – cardiologues, diététiciens, infirmières et aide-soignantes – chargés d'informer le public et de proposer un dépistage.

L'hypertension artérielle (HTA), c'est le sang qui circule dans vos artères avec une pression anormalement élevée, l'indicateur, c'est une tension qui dépasse régulièrement 14/9 (ou 140/90).
Le problème, c'est que cette maladie est dite silencieuse (d'aucuns parlent même de « tueur silencieux ») puisqu'il n'y a aucune douleur ni quasiment aucun symptôme pour vous alarmer : durant des années, elle s'aggrave ainsi à votre insu alors que vous croyez mener une existence normale.
Or cette pression élevée en continu finit par fragiliser les parois de vos artères et, à échéance, par entraîner des affections comme des infarctus du myocarde (appelés désormais syndromes coronariens aigus), des AVC, des insuffisances rénales chroniques voire même la maladie d'Alzheimer. 
Rien d'anodin donc.
Toutefois, certains signaux - maux de tête réguliers, surtout au réveil, et saignements de nez fréquents – même s'ils ne s'avèrent pas systématiquement être des conséquences de l'HTA - doivent toutefois finir par vous alerter.

Le seul moyen fiable de dépistage, c'est la prise de votre tension par un médecin ou un pharmacien,  s'il s'avère qu'elle dépasse régulièrement les 14/9, vous êtes potentiellement sujet à risque.
Il faut donc convenir avec votre médecin traitant d'un suivi régulier qu'il mettra en place avec vous.

Si l'hypertension est détectée à temps, adopter une meilleure hygiène de vie peut vous éviter - ou retarder - le traitement médicamenteux comme le souligne dans notre vidéo le docteur Fatima Bouriche, cardiologue au centre hospitalier de Martigues. Également la réaction de Fushia, ravie de cette initiative qui s'est avérée être un succès : à l'issue de la seule matinée, plus d'une centaine de personnes s'étaient fait contrôler la tension et avaient passé les entretiens.



A lire aussi


ArcelorMittal Fos-sur-Mer : 250 requêtes au Conseil des Prud’hommes

Fos-sur-Mer

-

Santé

ArcelorMittal Fos-sur-Mer : 250 requêtes au Conseil des Prud’hommes

Face à la résurgence de la coqueluche en France, les autorités sanitaires insistent sur la prévention

France

-

Santé

Face à la résurgence de la coqueluche en France, les autorités sanitaires insistent sur la prévention

Ventoline: tensions d'approvisionnement en France

France

-

Santé

Ventoline: tensions d'approvisionnement en France

Martigues active son plan canicule

Martigues

-

Santé

Martigues active son plan canicule

93.6 & 87.9 FM

Abonnez-vous à la newsletter
pour suivre notre activité et obtenir des offres